Navigation | En vers et contre tous.

Catégories

23 août, 2008

L’Attente

Vivre à l’ombre des passions qui sèment,

Et attendre dans l’ombre de celle qu’on aime,

Qu’elle vienne atteler sa présence à la nôtre

Et nous nomme Messie parmi tous ses apôtres.

Se confondre en excuses à la moindre envolée

De nos âmes recluses aux élans empruntés,

A  le goût séculaire des histoires sans fin

Des journées sans nuages, des journées sans chagrin.

Le temps n’est qu’une méprise d’une douloureuse emprise,

Un souvenir brisé comme un éclat de rire,

Qui nous enlève aux nôtres sans même prévenir,

Dans un dernier élan, dans un dernier soupir.

                                                                                 

                                                                              Syd.             

Par vincentbosc le 23 août, 2008 dans Non classé
Pas encore de commentaires

26 mars, 2011

Remue-Méninges

 

Sans corps et sans coeur

Encore et En choeur

Sensuelle et sans suite

Mentor et Menteur

Accord et à cri.

 

Par vincentbosc le 26 mars, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Crypté.

 

 Des Dehors, Des Dedans

 Des Décors, Des Décans

 Des Cadors décadents,

 Des amors désarmants,

 Des amphores, des enfants,

 Des centaures descendant

 dans les plaines.

Des Temps Morts, des tourments,

Des accords, des accents,

Des « qu’on meurt » des comment

dans mes gênes.

Syd.

Par vincentbosc le 26 mars, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

27 septembre, 2010

In God we trust.

 Dans un pays d’Orient bien loin de nos contrées,

 Un tyran se complait en toute liberté

 A vaincre l’ennemi par de froides étreintes

 Accablant ses sujets de funestes contraintes.

 

Dans un froid hivernal sous la voûte azurée,

La jeunesse se pâme dans un vague éploré,

Quand la Mort à genou de son regard farouche

Glorifie son fusil, Amadoue ses cartouches.

 

Ainsi sombrait Bagdad ardente et chaotique

Sous les tirs des soldats, heureux et fanatique

Instruments du pouvoir partial et frénétique.

 

  Syd.

 

Par vincentbosc le 27 septembre, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

26 septembre, 2010

La Dispute

  Des petits baratins pour rien.

  Des compliments pourtant.

Par vincentbosc le 26 septembre, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

7 septembre, 2010

Les mots.

 

  Je les sème, je les aime.

  Je les émets, les épaissis, les amincis silencieusement.

  Je les pétris mais les préfère pétaradant.

  Je les consume, je les consomme en dressant consors et consonnes dos à dos.

  Puis je  les sors, je m’endors et répète encore et encore ces quelques mots.

 

    Syd.

Par vincentbosc le 7 septembre, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Belle et Rebelle.

 

   Belle et rebelle, elle me fit frémir plus d’une fois.

   Blêmir aussi. Pleurer parfois.

   S’attacher à elle fut une évidence.

   S’attaquer à elle fut une grande souffrance.

   Une odeur perdue.

   Celle du temps éperdu où je cotoyais les étoiles.

 

    Syd.

 

Par vincentbosc le 7 septembre, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Interlude

 

  Mes habitudes, mes latitudes

  Mes attitudes, mes certitudes,

  Mes altitudes, mes turpitudes,

  Mes promptitudes, vicissitudes

  Ne te touchent plus.

 

   Syd.

   

  

Par vincentbosc le 7 septembre, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Evaporation.

 

  Et nous ne fûmes que fumées

  S’épenchant sur nos pensées

  S’évaporant dans l’espace.

 

     Syd.

  

Par vincentbosc le 7 septembre, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

25 août, 2009

Thuy Tiên

     

       Thuy Tiên. Signification : jonquille. Evanescente, capiteuse et entêtante. Thuy Tiên portait merveilleusement bien son nom. Cette jeunette un brin jaunette respirait la passion et l’insouciance des jours innocents. Elégante et bien jambée, la demoiselle n’avait rien d’une midinette ordinaire. Bien au contraire, son élégance toute  romanesque ne pouvait rester insoupçonnée à quiconque daigne la regarder avec attention. 

    Je me souvenais de notre première rencontre avec émoi. Nous étions en classe de latin, une année avant le grand examen final.  Elle portait une jupe en mousseline et un petit chemisier de soie qui fut du plus grand effet. Celui-ci laissait entrevoir les formes d’une poitrine délicate et une peau légèrement ambrée d’une formidable plénitude. Je la voyais s’affairer à sortir de son sac ce qui me semblait être une partition mais le soin avec lequel celle-ci avait été à l’évidence mise à mal ne pouvait m’ôter toutes hésitations. C’est alors que Thuy Thien s’esclaffa considérant avec attention son vis-à-vis. Un large sourire irradiait son visage à l’enfantine rondeur. Elle parlait avec un délicieux babil des idées reçues sur la féminité asiatique.

Par vincentbosc le 25 août, 2009 dans Non classé
Pas encore de commentaires

4 juin, 2009

Résilience

Que le repli triomphe
Laconique et immense
Quand le Printemps se jette
Dans sa verte évidence.

Que Reverdie se fasse
Délicieuse et sucrée
L’emprise sera vaine
Et mon âme éplorée.

Que la foule abonde
Insipide et immonde
Se vautrant dans l’espace
Grouillante et moribonde

Je resterai sur place
Vengeur et délaissé
Recueillant les souvenirs
De ta solarité.

Par vincentbosc le 4 juin, 2009 dans Non classé
Pas encore de commentaires

123

@Jeong-min.com |
aidez nous à sensibiliser |
rroseselavy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dep: dessins et caricatures
| ma passion le crochet
| Doljansky Evelyne